Le désenchantement, un problème du monde occidental ?

« L’incertitude est au fondement du christianisme. Le sentiment de sécurité que procure ‘une monde habité par les dieux’ disparait avec les dieux eux-mêmes ; quand le monde est dédivinisé, les possibilités de communication avec le Dieu transcendant sont réduites à ce lien fragile qu’est la foi au sens que lui donne Hébreux 11:1 à savoir ‘la substance des choses qu’on espère, une conviction de celles qu’on ne voit point. ‘ Ontologiquement, la substance des choses qu’on espère ne peut se trouver ailleurs que dans la foi ; épistémologiquement, il n’y a pas de preuve de l’invisible sinon la foi même. Ce lien est mince et peut facilement se rompre. (…) Le danger de voir la foi se réduire à une croyance socialement utile ne peut d’ailleurs que croitre avec les succès mondains du Christianisme. »

Eric Voegelin (1901-1985), The New Science of Politics, inclus dans Modernity without restraint, p.188.

 

« L’Islam est une religion du Livre, une religion des Textes … La Révélation écrite parle à l’intelligence, qui la reçoit de façon tout à fait particulière à travers le prisme de la foi qui lui donne un statut, une substance et une essence particulière … La première raison qui reçoit la Révélation n’est [donc] pas la raison analytique mais celle du cœur … La conscience musulmane contemporaine, des gens ordinaires jusqu’à son élite intellectuelle, n’a pas divorcé de ce rapport tout à fait particulier aux deux Livres qui éclairent la vie et lui donnent sens. La raison analytique cherche et continue de chercher, mais elle reçoit de la conscience et du cœur des informations d’un autre ordre qui disent le pourquoi et les finalités, l’éthique et les limites. La raison accueille les raisons du cœur, les lumières de la foi. Les deux Livres, qui se font écho, empêchent que le monde ‘se désenchante‘ selon l’expression de Marcel Gauchet et préviennent les usages strictement techniciens de la raison et des sciences sans conscience. »

Tariq Ramadan (né en 1962), Islam et la réforme radicale. Presses du Châtelet.

 

« Philosophie Magazine : Depuis la publication de votre livre Le Désenchantement du monde, en 1985, où vous défendiez la thèse d’une « sortie de la religion », le religieux semble avoir fait un retour fulgurant dans le monde. N’est-ce pas un démenti factuel à votre thèse ?

Marcel Gauchet : En aucune façon. Je n’ai jamais parlé de la mort de Dieu ou de la disparition de la religion mais de la sortie de l’organisation religieuse du monde. … Ce processus-là, qui a engendré ce que nous appelons modernité, continue. Il n’implique pas la disparition de la croyance religieuse, mais il change sa place dans l’existence collective. Elle devient une conviction personnelle qui n’a plus vocation à fournir une norme englobante de la cité. …. Nous parlons là bien sûr de l’Occident.

Mais ailleurs, les religions politiques ne font-elles pas retour ?

À quoi assiste-t-on aujourd’hui dans l’espace mondial ? À la diffusion de ce que la sortie de la religion a produit dans le monde occidental : raisonnement économique et scientifique, valeurs politiques de la liberté individuelle, etc. Ce sont des données qui arrivent comme des chocs culturels de première grandeur dans des sociétés encore largement structurées sur un mode religieux. (…) Le fondamentalisme est une réponse à la sortie de la religion. Il se propose de restaurer l’organisation religieuse du monde. Mais il poursuit cette visée, en réalité, dans le cadre de la modernité, au sein de laquelle il est beaucoup plus pris qu’il ne le croit. C’est pourquoi il n’a pas les moyens de son ambition. »

Extrait d’un entretien avec Marcel Gauchet dans Philosophie Magazine (2008).

This entry was posted in Bibliotheque philosophique, Vivons-nous dans un monde desenchante?. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s