Vivekananda et l’ethique du Tat Tvam Asi

Il y a des moments où tout homme ressent qu’il est un avec l’univers et il se précipite pour l’exprimer qu’il le sache ou non. Cette expression d’unité est ce que nous appelons amour ou sympathie, et elle est la base de notre morale et de notre moralité. Cela est résumé dans la philosophie du Vedanta par l’aphorisme célèbre : Tat tvam asi, « Tu es Cela. »

Ceci est enseigné à chaque homme : tu es un avec cet Etre Universel, et en tant que telle, chaque âme qui existe est votre âme ; et tout corps qui existe est votre corps ; et en blessant quelqu’un, vous vous blessez vous-même, et en aimant quelqu’un vous vous aimez vous-même. Dès lors que le courant de haine est lancé en dehors de vous, qui que ce soit d’autre qu’il blesse, il vous blesse aussi, et si l’amour sort de vous, il est obligé de revenir à vous. Car je suis l’univers ; cet univers est mon corps. Je suis l’Infini, seulement je n’en suis pas conscient maintenant, mais je m’efforce pour obtenir cette conscience de l’Infini, et la perfection serait atteinte lorsque la pleine conscience de cet Infini viendra.

Swami Vivekananda (1863-1902), Conférences et autres écrits.

This entry was posted in Bibliotheque philosophique, Le mal est-il toujours diabolique?. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s