L’Age Axial (texte supplementaire)

« Karl Jaspers a souligné un fait déjà entrevu au XIXème siècle : celui d’un changement radical dans plusieurs aires de civilisation entre 800 et 200 av. J.-C., tout spécialement au VIème siècle. Il s’agit de l’émergence du zoroastrisme en Iran, des prophètes d’un Dieu unique universaliste en Israël ; de la science, de la démocratie et de la philosophie en Grèce ; des Upanishads, de la philosophie, du jainisme et du bouddhisme en Inde ; de la philosophie, du confucianisme et du taoïsme en Chine. La naissance du Christianisme et celle de l’Islam s’y rattachent. K. Jaspers emprunte à Friedrich Hegel l’idée d’un « axe » de l’histoire humaine, c’est-à-dire d’une direction. Il fait de cette période l’ « âge axial » de l’histoire car il y voit « la naissance spirituelle de l’homme », « au-delà des divers credo particuliers, l’épanouissement le plus riche de l’être humain » car c’est la première fois que le spirituel acquiert une autonomie, se dégage des cadres ethniques ou nationaux. Age « axial » aussi, dit-il, parce que, pour l’essentiel, nous en sommes encore les héritiers. »
Yves Lambert, La Naissance des Religions (2007).

This entry was posted in Bibliotheque philosophique, Decoloniser la philosophie. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s